fbpx
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Dans la première saison du podcast simplement audacieux, trois épisodes abordaient une thématique très importante « les brevets et la propriété intellectuelle (PI)». Pour cette capsule, nous avons invité la spécialiste Dominique Lambert afin de nous éclairer sur certains sujets.

Mme Lambert est agente de brevets pour le cabinet Bereskin & Parr. Chimiste de formation, elle travaille en propriété intellectuelle depuis près de 20 ans afin d’aider les entreprises à protéger leur propriété intellectuelle.

Sommaire des questions
C’est quoi la différence entre la propriété intellectuelle, les brevets, le secret industriel… etc. C’est quoi les nuances ?

Dominique Lambert : Dans le fond, la propriété intellectuelle regroupe beaucoup les œuvres de l’esprit. Donc, on a : les inventions, les œuvres littéraires ou artistiques, les dessins, les noms… etc. Tout ce genre d’affaires c’est la propriété intellectuelle. Après, il y a plusieurs formes de protection de la PI. Dans le fond, le brevet, la marque de commerce, le dessin, les droits d’auteurs… ce sont des formes de protection de la propriété intellectuelle. Ce n’est pas toujours évident de se retrouver dans tous ces différents termes.

Est-ce que toutes les entreprises qui font de la recherche et développement de produits, devrait nécessairement avoir des brevets ou une stratégie de propriété intellectuelle?

Dominique Lambert :  On n’a pas nécessairement besoin de tout protéger. Je dirais que ce qui est essentiel, c’est vraiment d’avoir une stratégie en matière de PI. Déterminer ce que vous voulez protéger puis ce que vous voulez garder comme secret. Il faut aussi se rappeler que tous les actifs de la PI peuvent être achetés et vendus et ça fait partie de la valeur d’une entreprise. C’est quelque chose qui peut vous aider à obtenir du financement. C’est largement reconnu dans le milieu que « la valeur d’une entreprise va être vraiment et intimement reliée avec ses actifs en PI ». Certains disent qu’elle peut même être surévaluée jusqu’à 4 fois plus de valeur pour une entreprise qui a des solides actifs.

Nivatha et Sarah racontent leur expérience et la démarche qu'elles suivent pour breveter leur innovation. Elles enparlent à 23e minute et 17 secondes.

Est ce que les brevets valent plus que d’autres formes de propriété intellectuelle?

Dominique Lambert : Pas nécessairement. Le brevet protège l’invention technique et le fonctionnement d’un nouveau produit ce qui vous permet d’empêcher les autres d’utiliser la même chose que vous. Compte à la marque, par exemple, elle va protéger plutôt le nom de votre produit dans le but de le commercialiser.

Un entrepreneur qui doit choisir entre investir dans la recherche et développement ou investir dans une stratégie de propriété intellectuelle. Vous lui recommandez quoi ?

Dominique Lambert : C’est la question piège. Pourquoi? Parce que si vous prenez juste un volet, il peut facilement se retourner contre vous. Si vous n’avez vraiment aucune stratégie, votre budget R et D peut facilement s’enflammer parce que, par exemple, vous avez un compétiteur qui peut développer ou protéger ce que vous utilisiez comme technologie et là, vous vous retrouvez en contrefaçon. Vous allez devoir changer toutes vos procédures. Sans aucune stratégie, vous risquez de vous faire avoir de l’autre côté. D’ailleurs, c’est aussi vrai pour une marque de commerce. Si vous ne faites aucune stratégie de marque de commerce et que vous développez tout votre brand et votre commercialisation autour d’un nom puis, oups, on se rend compte que ce nom-là est déjà utilisé. Vous allez devoir changer tout votre branding et cela va vous coûter encore plus cher finalement que si vous avez une stratégie de PI.

Dans cette épisode, Martin explique pourquoi ne veut-il plus renouveler le brevet de son produit. Il en parle à la 22e minute et 37 secondes.

Est-ce que ça coûte cher d’établir une stratégie de PI ?

Dominique Lambert :  Une stratégie n’a pas besoin d’être dispendieuse. Il y a certains éléments qui peuvent être faits à l’interne comme les recherches, la surveillance des compétiteurs et tout ce que les autres font…etc. Puis, vous pouvez utiliser aussi des ressources gratuites. Il y a des incubateurs qui offrent des ateliers gratuits, webinaires en ligne pour s’informer, des conférences en PI. Tout cela ne coûte pas cher nécessairement. L’important est vraiment d’avoir une stratégie. Savoir où on est et où s’on va pour se protéger.

Est-ce que c’est moins cher si on veut juste protéger une marque de commerce, par exemple ?

Dominique Lambert : La marque de commerce va être un peu moins chère à protéger qu’un brevet parce que, évidemment, le brevet c’est plus compliqué à écrire. La marque de commerce va dépendre dans quelle classe de produits et services que vous voulez vous protéger. Par exemple, ça peut coûter environ 1000$ pour la classe « restauration », si vous êtes restaurateur. Pour le brevet, cela dépend beaucoup de la complexité de la technologie. La rédaction, en tant que telle, vous la payer une seule fois et ensuite, vous déterminez ou vous voulez vous protéger géographiquement parlant. Si votre marché est uniquement au Canada, alors pourquoi ne pas rester uniquement au Canada ? Il y en a beaucoup qui choisissent Canada et États-Unis, mais ce n’est pas obligé d’être ultra dispendieux, non plus.

"Ça coûte ben cher !", c'est que déclare Samuel dans cet épisode quand on lui posé la question sur le brevet de sa marque à la 23e minute et 33 secondes.

Combien coûte une démarche pour obtenir un brevet?

Dominique Lambert : Simplement pour la rédaction du brevet, qu’on fait uniquement au départ, le coût peut varier entre 6 000 $ et 12 000 $. Par la suite, il y a les frais de dépôt. Justement, à ce niveau-là, il y a des stratégies pour étaler les coûts de dépôt et encore une fois, c’est pourquoi il faut avoir une stratégie.

Un dernier conseil?

Dominique Lambert  :  Commencez par avoir une stratégie, utilisez les outils disponibles puis consultez des professionnels. Vous pouvez appeler n’importe quel professionnel de Bereskin & Parr pour vous informer.  Consultez des professionnels quand le besoin se présente pour avoir une stratégie solide.

Demeurez à l’affût des actualités de Laval Innov

TOUS LES SUJETS

Recevez la veille bimensuelle de l'actualité en innovation, appels à projets, événements et plus encore