Raymundo Moreno Diaz et Mathieu Castonguay de chez RM eco

Cette semaine, on met de l’avant Raymundo Moreno Diaz et Mathieu Castonguay, le dynamique duo de co-fondateurs derrière RM eco, entreprise lavalloise spécialisée dans la fabrication de pailles en papier.

Et au fait, pourquoi la paille de papier? « Durant la pandémie le gouvernement québécois a lancé un appel aux entreprises d’ici de créer localement des unités de production », de dire Raymundo, responsable des opérations. « Ça nous a interpellés. Après beaucoup de temps de recherche et de discussions, nous avons identifié le marché de la paille en papier comme opportunité d’affaires. Ensuite, nous avons mis tous les efforts à mettre en place un réseau de fournisseurs locaux, ce qui nous a permis de réunir les conditions optimales pour qu’on puisse livrer un produit écoresponsable de qualité. »

La création d’un réseau local de fournisseurs basé sur de solides relations d’affaires est au cœur de la stratégie d’affaires innovante de RM eco. « La difficulté, c’était de trouver des sources locales de la matière première, dont le papier, mais aussi la colle et les encres utilisées », raconte Mathieu, responsable des aspects financiers de l’entreprise. « C’est dans cet aspect où, je crois, on a le plus innové, et ça a été rendu possible grâce à nos deux réseaux respectifs qui sont complémentaires. »

Et pour tous ceux qui se demandent en quoi l’innovation est requise pour fabriquer une paille, sachez que les défis sont importants, et les possibilités infinies. Pailles régulières, flexibles, biseautées et de tailles diverses, et ce, pour autant d’usages ; restaurants et secteur commercial bien sûr, mais aussi pour le secteur médical et celui des festivals. En effet, RM eco peut personnaliser ses produits en intégrant les logos et de la couleur au choix du client. « Tout est possible », comme aime le répéter Raymundo.

Tous deux résidents de Laval, Raymundo et Mathieu n’ont pas hésité longtemps lors de la sélection du lieu pour établir leur entreprise. Au-delà d’un avantage au niveau du coût du loyer, l’accessibilité à l’usine autant par les employés que pour les marchandises qui y transitent ont beaucoup penché dans la balance. Pour les fondateurs, cela permet de voir grand pour le futur de RM eco. « On aimerait dans les 5-10 prochaines années avoir notre propre entrepôt, offrir une plus grande gamme de produits et créer de nombreux emplois », de dire Raymundo. De son côté, Mathieu ajoute : « On veut également contribuer à casser le mythe que c’est plus cher de fabriquer ici, et qu’en innovant et travaillant avec nos fournisseurs on peut être compétitif économiquement tout en contribuant à la réduction collective de notre empreinte écologique. On est capable, on est les meilleurs! »

Recueille de propos et rédaction: François Bilodeau
Crédit photos: Simon Laroche

Autres
articles.

Podcast_saison4-2024
annonce-partenariat-Laval-Innov-ABGI
robot 3
les ingénieux2024_9@1
les ingénieux2024_3@1
Communiuqé-Forum-IN-2024-fin